Obésité cause colique nephretique?

 

La survenue de calculs urinaires a pratiquement doublé depuis les année 90, l’épidémie d’obésité y est pour beaucoup.
Environ une personne sur dix est atteint de calculs rénaux au moins une fois dans sa vie. Cette atteinte est devenu plus fréquente que les maladies cardiaques, crises cardiaques ou encore le diabète.
Un calcul rénal est comme une petite pierre, formée par l’accumulation de cristaux de substance qui sont dissoutes dans les urines, et qui, pour des raisons qui ne sont pas encore bien connues, forme des calculs.

 

Relation entre diabète et obésité
Forte corrélation entre le diabète et l’obésité.

 

Cause colique nephretique : Obésité

 

Les calculs urinaires est une affection résultante de plusieurs composantes dont les principaux sont l’alimentation et l’hygiène de vie.
Les personnes ayant un historique de calculs aux reins ont généralement un historique de diabète, d’obésité ou de goutte.
En générale, une forte douleur lombaire, appelé colique nephretique, est le premier signe de pierre aux reins. Plus de 50% des personnes ayant connu un épisode de calcul rénal vont en avoir un autre.
La meilleure prévention reste en rapport avec l’alimentation et l’hygiène de vie : boire beaucoup de liquide, réduire la quantité de protéine d’origine animale et de sel.
L’augmentation des cas de calculs rénaux est très probablement due à l’augmentation de l’obésité, du diabète et de la goutte. Trois situations favorables aux calculs urinaires.

 

Des liens très étroits : obésité, diabète, goutte et colique nephretique

Le lien entre l’obésité et le diabète est la résistance à l’insuline mentionné dans cet article.
Le lien entre le diabète et la goutte est l’excès d’acide urique souvent rencontré également mentionné dans l’article sur le diabète.
Dr. Brian Matlaga professeur d’urologie à Johns Hopkins University School of Medicine dit : « entre 1994 et 2010, l’augmentation des cas de calculs rénaux a été de 63% aux Etats-Unis. »
Elle ajoute : « On commence à reconnaître les calculs urinaires comme un problème systémique, et est associé à d’autres problèmes tels que le diabète et l’obésité qui ont d’importantes retombés sur la santé » Il y a un besoin de recherche pour comprendre les causes de calculs rénaux pour mieux les prévenir et prévenir les coliques néphrétiques.

Dr. Arthur Smith, président d’urologie au North Shore-LIJ Health System à New york, dit ne pas être surpris des résultats.
« L’obésité joue un grand rôle dans la formation des calculs urinaires. Mais le plus gros problème est que les personnes obèses tendent à manger plus de viandes animales et plus de sel que la normale. Ce qui prédispose à des calculs rénaux. »
Les personnes obèses tendent à consommer plus de sucres raffinés, de calcium, d’oxalate et d’aliments riches en purines.

L’obésité est aussi associé à une incidence des infections urinaires, une autre cause de colique nephretique à base de calcul de struvite [1].

Et vous? avez-vous des calculs causés par un diabète ou un surpoids? Vos questions ou commentaires sont les bienvenues.

Pour votre santé,
Stéphane
[1] Renal stone disease and obesity: what is important for urologists and nephrologists?

Recherches utilisés pour trouver cet article : obésité et calcul rénaux

1 réflexion au sujet de “Obésité cause colique nephretique?

Laisser un commentaire