Diabète cause colique nephretique?

 

Le diabète est un facteur lithogène, c’est à dire qu’il favorise la formation de calcul et par la suite de colique nephretique. Ce n’est par hasard que 21% des diabétiques produisent des calculs rénaux contre 8% pour le reste de la population [1].
Des millions de personnes souffrent du diabète dans le monde. Le diabète est une maladie chronique qui empêche l’organisme de produire ou d’utiliser correctement l’insuline. Elle peut mener à des problèmes graves de santé allant jusqu’au maladies cardiaques et des crises cardiaques.

 

diabete cause colique nephretique

 

Diabète type 2 et colique nephretique

 

Les personnes atteintes de diabète type 2 ont des urines très acides. Une circonstance aggravante favorisant la formation de calcul rénal d’acide urique.
Une étude, unique en son genre, a comparé la teneur biochimique des diabétiques par rapport au reste de la population [2].
Les personnes souffrant de diabète de type 2 (non insulino-dépendant) sont connus pour être à risque de former des calculs rénaux et plus particulièrement à dominance acide urique. Mais les raisons entourant ce risque n’ont jamais été bien cernées.

L’obésité et une alimentation riche en protéine animale sont associées à une acidification des urines. D’autres études concluent que les calcul urinaires à base d’acide urique sont associés au diabète type 2 et à la résistance à l’insuline.
Mais quand les chercheurs ont écartés l’obésité et l’alimentation riche en protéine animale, les urines des diabétiques sont restés acides comparées au non diabétiques. Cette observation suggère qu’il y a d’autres facteurs associés au diabète de type 2 ou à la résistance à l’insuline à prendre en compte dans l’acidité des urines.

De toute les façons, cette acidité étant présente, l’acide urique a un terrain favorable à la cristallisation et à former petit à petit ce qu’on appelle une pierre aux reins.
Ces pierres formées essentiellement d’acide urique sont radio-transparent càd qu’on les détecte pas à la radio. Il faut passer une écographie pour pouvoir les déceler. Ce détail a son importance, car si le diagnostic est retardé, le calcul lui continue à grossir et rendre plus difficile encore une extraction ou occasionner d’atroces douleurs d’une colique nephretique lors de son expulsion.

Et vous? avez-vous des calculs causés par un diabète ou un surpoids? Vos questions ou commentaires sont les bienvenues.

Pour votre santé,
Stéphane

[1] An update and practical guide to renal stone management.
[2] Diabetes Mellitus and Kidney Stone Formation.

Photo : Dennis Skley

Recherches utilisés pour trouver cet article : colique nephretique et diabete,diabete calcul renal

3 réflexions au sujet de “Diabète cause colique nephretique?

  1. bonjour,
    en avril, en mai et maintenant en août, je fais des coliques néphrétiques, après échographie et uroscanner il n’y a rien de visible, l’urologue penche pour du sable. Le résultat d’ECBU montre de nombreux cristaux d’oxalate de calcium, j’attend ceux d’août. Je n’ai jamais eu de recherche d’acide urique, dois je demander à mon médecin de rajouter. Je suis diabétique type 2 traité par Metformine 850 (3xjour),

     
    • Bonjour,
      Je suis désolé pour vous. Il n’est pas automatique d’avoir des calculs d’acide urique pour un diabétique surtout si les scanner et l’écho ne les montrent pas. De plus que les petits calculs (sables) sont souvent des cristaux d’oxalate de calcium contrairement aux calculs d’acide urique qui peuvent grossir très rapidement.
      Sinon il est toujours intéressant de voir si vous avez aussi un problème d’acide urique excessif dans les urines en prévention. D’ailleurs pour une bonne prévention, il est primordial de demander, en plus de l’ECBU, un test urinaire sur 24h pour déterminer les causes de la formation des calculs et optionnellement un test sanguin. Insistez auprès de votre médecin.
      Stéphane

       

Laisser un commentaire