Protéine cause colique nephretique. Mythe ou réalité ?

 

La question d’une relation entre protéine et colique nephretique/calcul rénal s’est répandu depuis 1990 quand le régime Atkins a connu son apogée.

Depuis le régime Atkins, plusieurs détracteurs ont critiqués sa dangerosité notamment vis à vis des reins et spécialement le risque de former des calculs urinaires.
Le régime Atkins prône un régime riche en protéine et en graisse et faible en glucides [1]. Nous allons nous pencher sur la consommation de protéine qui d’après certaines études pourrait causer des calculs aux reins.

 

tigre_viande

Deux mécanismes sont pointés du doigt :

 

Acidification du corps et des urines

Des chercheurs de l’université de Chicago ont suivi 10 adultes en bonne santé âgé de 21 ans à 52 ans [2]. Au début, ils ont mangé normalement pendant 2 semaines comme à leur habitude, puis un régime faible en glucides et riche en protéines pendant 2 semaines comme le régime Atkins, et enfin un régime modérément faible en glucides pendant 4 semaines. Tous les participants ont bu 3 litres de liquide par jour.
La perte de poids a été de 4kg en moyenne sur les 2 mois. Mais la majorité a un niveau élevé en cétone ou corps cétonique. Cette molécule est sécrétée par le corps pour parer à un déficit en énergie normalement apporté avec les glucides de l’alimentation. Les cétones ont un effet acidifiant sur le corps. L’acidité des urines est un risque de créer des calculs rénaux d’acide urique.
Si en plus une proportion importante de protéine vient d’une consommation de viande le risque est d’autant plus grand. La viande contient des purines qui sont transformés en acide urique. Un excès d’acide urique est responsable d’une forme arthrite connu sous le nom de la goutte et également la principale cause de calcul rénal d’acide urique. Voici une liste des aliments les plus riches en purines.

 

Extraction excessive de minéraux et d’oxalate

Pour garder un équilibre dans le sang après un régime acidifiant, le corps réagit en excrétant des minéraux alcalinisantes, calcium et phosphore en occurrence. Une grande quantité de ces minéraux dans les urines peut créer le phénomène rêvé pour un calcul rénal : la sursaturation. On parle de sursaturation quand les urines sont tellement concentrées en matières minérales que l’eau ne peut plus les dissoudre. Il se forme alors un calcul urinaire.

De plus, une consommation excessive de viande augmente le rejet d’oxalate dans les urines. Combiné au calcium, ils constituent la forme majoritaire de calcul urinaire et la première cause de colique nephretique.

 

Attention aux personnes à risque de colique nephretique

Les protéines sont essentielles à notre santé, mais une consommation excessive n’est jamais saine. Pour les personnes ayant des antécédents de colique nephretique, il est préférable de ne pas abuser des protéines surtout d’origine animale. Sinon faites comme les Inuits.

Et vous? Mangez-vous trop de protéine ou de viande? ? Vos questions ou commentaires sont les bienvenues.

Pour votre santé,

Stéphane

 

[1] http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=atkins_regime
[2] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1169452/

Recherches utilisés pour trouver cet article : colique nephretique proteine,calcul renaux u et protéine animal

5 réflexions au sujet de “Protéine cause colique nephretique. Mythe ou réalité ?

  1. Salut, un petit merci pour ce petit post concis et précis. J’aime consulter tes écrits intéressants qui sont constamment d’interressantes informations. Cordialement. Un fervant lecteur de votre site

     

Laisser un commentaire