Calcul rénal : Calcul de struvite

 

Un calcul de struvite est constitué d’une triple combinaison de magnésium, ammonium et phosphate. Les reins ne peuvent pas produire de tels calculs rénaux, c’est le travail des bactéries. Quels sont ces bactéries et d’où viennent-elles?

 

calcul de struvite

 

 


Certaines bactéries sont essentielles au cycle de recyclage de l’azote, ces bactéries œuvrent pour le bien de notre cher planète mais nous font beaucoup de mal quand ils se retrouvent dans nos reins. Non par leur présence, mais par ce qu’ils produisent.
L’azote est un gaz essentiel pour la vie sur notre planète au même titre que l’oxygène, mais à l’inverse de ce dernier, il peut être dangereux. Il représente 4/5 de l’atmosphère terrestre.
Il est également présent dans les molécules de protéines d’ADN et d’ARN. lorsqu’elles sont désintégrés, l’azote peut se faufiler et nous empoisonner. Heureusement que le corps a un moyen d’encapsuler cet azote dans de l’acide urique et de l’urée. Les oiseaux et les reptiles excrètent leur azote majoritairement en acide urique pendant que les mammifères le rejettent plus en urée.
Les urines qui se retrouvent dans les sols seront donc plus riches en urée. Sauf que les plantes ne parviennent pas à utiliser l’azote, essentiel pour leur survie, quand il est encapsulé dans la molécule d’urée.

La bactérie qui est à l’origine des calculs rénaux de struvite se trouve naturellement dans les sols et produit un enzyme uréase qui transforme l’urée en ammonium que les plantes utilisent comme source d’azote.

 

Nos reins ne sont pas de la terre alors pourquoi se retrouvent-elles dedans?

 

Nous les mangeons avec tous les produits de la terre non cuites. Mais ce n’est pas automatique, car nous avons quand même un système immunitaire pour se défendre ainsi que des bactéries intestinales (les gentilles), qui peuvent les combattre notamment avec un milieu acide.

Cependant, il peut arriver qu’elles se frayent un chemin vers le système urinaire d’une façon ou d’une autre. Et plus facilement chez les femmes qui ont un urètre plus petit qui facilite la montée des bactéries jusqu’à la vessie puis remonter jusqu’aux reins.

 

Le calcul de struvite

 

Mais leur présence dans les reins change beaucoup de choses. Les bactéries, en bon ouvriers travailleurs, vont transformer tout l’urée en ammonium. Cet ammonium va fortement alcaliniser les urines d’une part, et se lier au magnésium et au phosphate d’autres part.
Ces bactéries du sol peuvent produire de nouveau calculs urinaires ou se lier à un calcul de calcium existant pour donner un calcul mixte.

Dans les deux cas, les calculs rénaux de struvite sont infectieuses de nature. Ils peuvent devenir énormes, et ces bactéries peuvent endommager les reins et même mener à une septicémie si elles passent dans la circulation sanguine.

Le traitement est un mélange de chirurgie et d’antibiotique. Sauf qu’avec les excès d’antibiotiques utilisés à tout va pour les bétails et les êtres-humains, ces bactéries commencent à devenir de plus en plus résistantes.
Heureusement qu’ils constituent que 2% des calculs rénaux !

Pour votre santé,
Stéphane

 

Photo : « Struvit Guelleaufbereitung » par Koelle de de.wikipedia.org. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons – https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Struvit_Guelleaufbereitung.jpg#/media/File:Struvit_Guelleaufbereitung.jpg

Recherches utilisés pour trouver cet article : struvite calcul,calcul struvite,cristaux de struvite chez lhomme,anifit calcul struvite,struvite,cristaux de struvite chez l\homme,comment dissoudre struvite,calculs rénaux de struvite,calculs de struvite,calcul struvitr

1 réflexion au sujet de “Calcul rénal : Calcul de struvite

Laisser un commentaire