Traitement hydrique contre la colique nephretique?

 

Je suis un fervent défenseur d’une grande consommation hydrique pour prévenir les calculs rénaux et donc la colique néphrétique.

Mais est ce que cette vision ne vient pas du fait que je préfère les solutions simples à la place de régime restrictifs et difficile à appliquer?

Plusieurs études donnent des réponses à mes interrogations.

 

question_ eau colique nephretique

Statistiquement … vous aurez plus de calculs rénaux

 

Une étude  a comme objectif « d’évaluer l’efficacité d’une consommation accrue d’eau pour la prévention primaire et secondaire des calculs urinaire« . Il s’agit d’évaluer l’efficacité de prévention et le risque de récidive par une étude statistique. Sachant que le risque de récidive est très grand en ce qui concerne les coliques néphrétiques, il est donc important de s’intéresser aux mesures de prévention.
Une étude sur 199 patients a donné des résultats utilisables d’une consommation accrue d’eau pour la prévention des calculs urinaire.

La récidive était faible pour le groupe qui avait augmentait son apport en eau 12% par rapport à 27% pour le groupe témoin.

Le délai de récidive était lui aussi plus grand : plus de 3 ans pour le groupe buveur d’eau contre 2 ans pour le groupe témoin.

Néanmoins, les conclusions de l’auteur de l’étude ne sont pas tranchées :

« Les résultats d’une étude indique que le fait d’augmenter la consommation d’eau réduit le risque de récidive de calculs urinaires et prolonge l’intervalle moyen entre les répétitions. Cependant les recherches plus approfondies sont exigées. »

 

 

Facteur réel de colique nephretique

 

Une autre étude conclut  :

« le volume d’urine est un facteur de risque réel dans les lithiases rénales et qu’une grande consommation d’eau est la thérapie initiale pour la prévention des récidives. Dans les cas de hypercalciurie*, il sera approprié de prescrire des régimes spécifiques ou un traitement médicamenteux.« 

 

 

Conclusion de l’affaire, l’augmentation de la quantité d’eau absorbée tous les jours est la première chose a faire dans tous les cas . C’est une méthode facile (sauf pour les allergique:) voir 4 astuces pour boire plus d’eau contre la colique nephretique), efficace sans être la panacée et accessible à tous (sauf région désertique). Mais il faut tout de même traiter les causes sous-jacentes à la formations de vos calculs rénaux suivant votre métabolisme et la composition de vos calculs urinaires, le ph et la composition de vos urines et d’autres paramètres que nous verrons tout au long du challenge de ce blog.

Et vous? Buvez-vous assez d’eau? Vos questions ou commentaires sont les bienvenues.

Pour votre santé,

Stéphane

PS : Il ne s’agit pas ici de boire pendant la crise de colique nephretique, mais de boire en temps normal pour prévenir la crise de colique néphrétique. Boire ou pas pendant la crise ? c’est une autre question. Voir le rapport ici.

* hypercalciurie : excès de calcium dans les urines.

 

Recherches utilisés pour trouver cet article : consomation d\eau mineral et colique néphretique

2 réflexions au sujet de “Traitement hydrique contre la colique nephretique?

Laisser un commentaire