Colique néphrétique, cause rare : le silice

 

Le silice, minéral cristallin, dur et très abondant sur la surface de la terre, entre dans la composition des quartz et des pierres et constitue 90 à 95% du sable.

Une colique néphrétique causé par le silice est assez rare.

Réduit en poussière par des procédés industriels, le silice peut être dangereux quand il est inhalé.

L’exposition professionnel prolongée de poussière de silice est à l’origine de cancer des poumons, arthrite rhumatoïde et de maladies auto-immune mais aussi d’insuffisance rénal [1].

Mais comment ce minéral se retrouve-t-il dans nos reins ?

 

silice_colique nephretique cause

 

Une colique néphrétique causé par le silice est assez rare

 

Les calculs rénaux à base de silicate sont rares chez les êtres humains avec une incidence de 0,2% [2].

La principale cause de colique néphrétique est un excès d’ingestion de silicate sous forme de trisilicate de magnésium.

Le trisilicate de magnésium est souvent retrouvé dans les anti-acides pour l’estomac et le duodénum pour ceux qui souvent d’acidité gastrique ou d’ulcère. Une prise prolongée dans le temps de ces anti-acide contenant le trisilicate de magnésium est la cause la plus fréquente de formation de calculs rénaux de silicate [3].

Le trisilicate de magnésium est parfois utilisé dans l’industrie agro-alimentaire (même dans le bio) sous forme de talc comme antiagglomérants, agent d’enrobage et épaississant. Ceci dit il est réputé sans danger pour une utilisation à faible dose.

 

Cause colique néphrétique hypothétique

 

Le zonisamide est un médicament contre l’épilepsie, il pourrait être la cause de calculs rénaux de silicate en alcalinisant les urines et favorisant la cristallisation de substances telles que le calcium phosphate par une inhibition du carbonate dehydratase dans le rein [4].

En clair, le zonisamide est suspecté de causer des coliques néphrétiques en favorisant la création de calculs de silicate par deux procédés :

  • alcalinisation des urines
  • augmentation de la concentration des silicates dans les urines

 

Pour votre santé,

Stéphane

 

[1] Occupational sillica exposure and chronic kidney disease

[2] Silica stones in humans

[3] R. C. Page, R. R. Heffner, and A. Frey, “Urinary excretion of silica in humans following oral administration of magnesium trisilicate,” The American Journal of Digestive Diseases, vol. 8, no. 1, pp. 13–15, 1941. View at Publisher

[4] Silicate Urolithiasis during Long-Term Treatment with Zonisamide

Recherches utilisés pour trouver cet article : peut on prendre du magnesium avec des calculs rein,silicium et oxalales,la silice peut provoquer des calculs urinaires,silicium organique et reins,silicium organique calculs rénaux,silicium calcul renal,silice calculs renaux,poussiere de calcul renaux,peut on prendre du silicium losqu\on a des oxalates,trisilicate de magnesium

Laisser un commentaire