L’hypertension liée à la colique nephretique?

 

Une équipe de chercheurs a découvert que les personnes souffrant d’hypertension sont 2 à 3 fois plus enclin à avoir une colique nephretique due à des calculs rénaux [1].

Mais ceci n’est pas tout à fait vrai…

 

hypertension_colique nephretiquejpg

L’étude a montré que les personnes ayant de l’hypertension avait souffert en même temps des calculs aux reins. Mais, comme des parents devant des enfants qui se chamaillent, la question qu’on se pose est « qui a commencé? »

 

Rein atteint > hypertension

Il faut savoir que le rein a un rôle très important et souvent méconnu dans la pression artérielle.

En effet une atteinte du rein va diminuer l’excrétion de sel et créer une rétention d’eau. Ce qui va augmenter la pression artérielle.

Une autre conséquence d’atteinte rénale est une filtration insuffisante de substances qui élèvent la pression artérielle.

Une étude sur 8 ans a conclu à un risque élevé d’hypertension pour les personnes avec un historique de colique nephretique ou de calcul rénal [3].

 

Hypertension > Rein endommagé

D’un autre côté, le rein filtre le sang qui est envoyé par le cœur, si la pression artérielle est élevée, le rein va subir cette forte pression également et pourrait endommager les vaisseaux sanguins le traversant ainsi que le mécanisme de filtration. Ce qui pourrait augmenter le risque de formation de calculs rénaux. D’ailleurs une étude a conclu qu’une partie des personnes hypertensives a un risque augmenté de formation calculs urinaires [4] .

 

Trouvez-moi le coupable de cette colique nephretique !

coupable

Est ce le fait d’avoir de l’hypertension qui a favorisé la formation de calcul ou bien le fait d’avoir des calculs aux reins a modifié le fonctionnement du rein qui a généré une pression artérielle élevée? Aucune étude ne tranche réellement sur le sujet [2].

Ce dont on est sûr est que l’hypertension est à l’origine de 25% des insuffisances rénales graves [5]. Ce risque est en soi très dangereux. Et permet en même temps de faire un raccourci vers la formation de calculs rénaux puisqu’elles modifient l’équilibre des minéraux dans le sang et les urines.

Morale de l’histoire : que l’hypertension soit à l’origine ou non de formation de calcul rénal ou de crise de colique nephretique, le risque d’insuffisance rénale ou tout simplement les risques que génère une hypertension suffisent à traiter au plus vite cette pathologie.

Avez-vous de l’hypertension? comment cela a affecté vos calculs rénaux? Vos questions ou commentaires sont les bienvenues.

Pour votre santé,

Stéphane

 

[1] Essential arterial hypertension and stone disease.

[2] Hypertension in kidney stone patients.

[3] Past history of nephrolithiasis and incidence of hypertension in men.

[4] Essential arterial hypertension and stone disease.

[5] Oxford Handbook of Nephrology and Hypertension

Recherches utilisés pour trouver cet article : formation calculs renaux et hypertension,est ce que les calculs renaux font d3 la tension,calcul renal et hta,litiase rein hypertension,colique nephrite et hta,colique nephretique et hypertension,colique nephretique causes par hypertension non syable,colique népéhrétique et insuffisance rénale,colique et hta,coeur bat plus vite avec un calcul rénal

Laisser un commentaire