Les 3 phases de la douleur de la colique néphrétique 6/6

La douleur n’est pas uniforme dans une colique néphrétique, il y a différentes sensations à différents moments de la crise.

Les travaux du professeur en urologie Edwin Darracott Vaughan sont d’une aide précieuse pour disséquer les phases de la douleur, leurs causes et leurs conséquences.

phase et durée colique néphrétique

La crise de la colique néphrétique en 3 phases

Phase 1 :

La première phase se distingue par la réponse inflammatoire décrite dans l’article précédent. Sa conséquence est une augmentation du flux sanguin (courbe bleu) vers le rein et une augmentation de la pression rénale et urétérale (canal uretère reliant le rein à la vessie)(courbe rouge).

La crise a débuté et l’atroce douleur commence à se faire sentir.

Le rein filtre beaucoup trop de liquide qui se retrouve coincé, le rein n’étant pas extensible, il subit une pression trop forte et les nerfs transmettent la douleur au cerveau. Cela peut paraitre banal écrit comme ça.

Mais la douleur est vraiment insoutenable !

Durée approximative: Cette phase peut durer entre 1h et 1h30.

Phase 2 :

Le flux sanguin vers le rein diminue (courbe bleu), mais le rein continue a produire de l’urine, la pression reste présente (courbe rouge) et la douleur aussi.

Durée approximative: 3h à 3h30.

Phase 3 :

Le flux sanguin diminue encore plus (courbe bleu), la production d’urine diminue et la pression avec (courbe rouge). La douleur commence à diminuer mais n’est pas effacée tant que l’obstruction n’est pas éliminée.
La diminution du flux sanguin rénal n’est pas problématique lors d’une colique néphrétique tant que cela ne dure pas trop longtemps. Mais une obstruction trop prolongée peur endommager le rein.

En général, les calculs passent tout seul au bout d’un moment, ce fut le cas pour moi. Mais un calcul qui peine à passer doit être suivi médicalement pour être prêt à une intervention si le rein souffre trop risquant des dommages irréversibles.

La durée de la colique néphrétique

Les durées approximatives données pour la phase 1 et 2 ne sont pas une estimation de la durée de la colique néphrétique mais uniquement de la durée de la phase si le calcul n’est toujours pas expulsé.

Une colique néphrétique peut aller de quelques minutes (30 min par exemple) à quelques heures (24 ou 48h) ou même quelques semaines pour des rares cas.

Il est impossible de déterminer à l’avance la durée sauf connaître la taille du calcul et encore… une personne peut faire passer un calcul de 7 mm sans problème alors qu’un autre va souffrir pour faire passer un 4 mm.

Pour votre santé,
Stéphane Holistique

Dossier la douleur de la colique néphrétique :

source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/5433182

Recherches utilisés pour trouver cet article : coliques néphrétiques,combien de temps dure une colique néphrétique,colique nephretique durée,douleur colique nephretique,durée colique néphrétique,duree crise colique nephretique,combien de temps dure une crise de colique nephretique,combien de temps pour eliminer un calcul renal,coliques néphrétiques durée,crise colique néphrétique que faire
 
 
Summary

7 réflexions au sujet de “Les 3 phases de la douleur de la colique néphrétique 6/6”

  1. Cela fait une semaine que j ai encore mal à l hôpital ont ma dit que mon calcul est passé dans la vessie. Alors pourquoi j ai encore des douleurs au niveau des reinsh

     
    Répondre
    • Je suis vraiment désolé pour vous, je suis passé par là, mais ma douleur n’est restée que quelques heures après avoir évacué mon calcul. Si cela dure plus longtemps, peut-être que vous en avez un autre. Mais ça il n’y a que le scanner qui peut le déterminer avec certitude. Bon courage.
      Stéphane Holistique

       
      Répondre
  2. Ton article est très intéressant, bien construit et complet. Je suis d’accord avec pas mal de points de vue

     
    Répondre
  3. Bonjour, le week-end dernier j’ai était hospitalisé pour une douleur qui venais défier le dos jusqu’au ba de mon ventre, en arrivant à l’hôpital les médecins m’on dit que je fessait une crise colique néphrétique, analyse d’urine prise de sang, mise sur perfusion pour les douleurs, je suis sortie avec des médicaments pour une durée de 7 jours et un scanner à faire, le lendemain à 15h j’ai passer mon scanner conclusion du scanner :
    Ont na pas trouvé de cailloux j’ai dû l’expulser sans me rendre compte.
    Pas de lithiase rénal décelable néanmoins on note une distension des voies urinaires excrétrices droites évoquant l’hypothèse d’une expulsion lithiase dans le cadre d’une colique néphrétique, aillant encore une douleurs côté droit ventre le médecin m’a dit que c’était normal que cette petit douleur aller passer maximum dans une semaine, nous sommes vendredi la petite douleur est toujours présente dimanche feras 8 jours je me demande si c’est normal avoir encore des douleurs après expulsion du caillou?
    Merci d’avance pour votre aide

     
    Répondre
    • Bonjour, Normalement la forte douleur durant la crise disparaît avec l’expulsion du calculs qui coinçait. Mais il reste une douleur moins forte mais plus due au traumatisme qu’a subi le rein de la crise. Comme vous l’a dit votre médecin ça ne devrait pas dépasser une semaine au grand maximum, en fonction de la force du traumatisme. Vous devriez revoir votre médecin si la douleur persiste.

       
      Répondre
  4. Bonjour, après expulsion d’un caillou rénal c’est normal rester encore avec une petite douleur bas ventre ?
    Merci

     
    Répondre
    • Bonjour, Il se peut que cette douleur soit du côté de la vessie. Est ce que vous avez eu du mal à cet endroit lors de la crise? Il faudrait peut-être voir l’état de la vessie après la crise par écho. Mais avant, je pense au risque d’infection qui vient des fois avec les crises de colique néphrétique. Un test urinaire rapide chez votre médecin devrait confirmer ou infirmer cette hypothèse.

       
      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.