Du coca pour votre calcul rénal !

 

 

Beaucoup de patients qui ont eu une colique néphrétique causée par un calcul rénal sortent du cabinet de leur médecin avec cette consigne, certes très importante mais vague, « buvez beaucoup d’eau! 2 à 3 litres ».

 coca pour calcul rénal

Le réflexe humain :

On se décide souvent d’aller voir le médecin quand on a mal. Rares sont ceux qui consultent pour aller mieux ou augmenter leur énergie ou prévenir certaines hypothétiques maladies.
On est d’accord que l’on va chez le médecin parce qu’on a mal. Et dans notre cas précis, c’est lorsqu’on a eu atrocement mal avec une colique néphrétique comme on les aime, lancinante qui irradie tout un côté de l’abdomen et même un peu les jambes!
Tout ça pour vous dire que comme moi, vous étiez motivé et prêt à faire tout ce qui était en votre pouvoir pour que cela ne se reproduise plus (on croirait entendre un homme politique:)
Et donc comme moi, votre premier réflexe est de commencer à boire beaucoup d’eau.
Sauf que pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de beaucoup boire cela crée un choc.
Pas un vrai choc dangereux. Mais un changement dans vos habitudes peut perturber votre corps en plus du fait que cela peut générer quelques désagréments dans la vie de tous les jours, comme le fait de se lever chaque demi-heure pour aller aux toilettes et prévoir le coup avant d’aller en réunion pour ne pas se retrouver comme un écolier au primaire à demander autorisation pour sortir de réunion pour aller aux toilettes.
De manière générale, il est toujours meilleur d’y aller progressivement.
Je vous dis ça, mais moi-même j’ai fait tout le contraire. Les premières semaines où j’ai commencé à beaucoup boire, je me sentais comme une femme enceinte de 8 mois qui avait la vessie compressé par son fœtus 🙂 je faisais des allers retours aux toilettes pendant toute la journée.

 

J’aime mon calcul rénal

A part ceux qui, comme moi, était tellement motivé par la peur d’avoir mal à nouveau qu’ils se sont jetés sur l’eau et tous les liquides pour prévenir la formation de nouveaux calculs rénaux et donc éviter les crises de coliques néphrétiques; d’autres personnes n’arrivent tout simplement pas à augmenter leur apport hydrique. Elles disent « je n’arrive pas à boire de l’eau » ou encore “je n’aime pas boire l’eau, ça n’a pas de goût”.

Si vous faites partie de cette catégorie, vous avez du pain sur la planche. Car les causes de la formation d’un calcul rénal sont déjà assez difficiles à déceler. Mais si vous ne buvez pas assez de liquide, vous n’avez même pas à chercher ailleurs tant que vous ne réglez pas ce problème. Votre priorité devra être de boire plus. Je m’explique.

 

La cristallisation d’un calcul rénal

La cristallisation des minéraux, oxalate et autres molécules organiques qui se retrouvent dans les urines forment un calcul rénal. Et ceci est un phénomène naturel et normal du corps humain. Il y a des critères qui l’augmentent et d’autres qui le diminuent. Les médecins urologues ou néphrologues jouent sur ça (s’ils sont assez compétents) pour prévenir la formation de nouveaux calculs rénaux. Mais si votre quantité de liquide est insuffisante, la cristallisation est augmentée automatiquement.

 

Vous n’êtes peut être pas malades !

Il se peut que vous ne soyez pas une personne qui « fabrique » des calculs. C’est à dire qui a certaines spécificités métaboliques ou de ph urinaire et d’autres critères qui font que des personnes sont des « fabriquants » de calculs rénaux. Et que votre seul cause soit votre déficit en liquide.
Dans ce cas, votre seul traitement sera d’augmenter votre apport hydrique. Vous n’imaginez quand même pas rester avec des risques de douleurs abominables de coliques néphrétiques avec leurs risques sur les reins, juste parce que vous n’avez pas l’habitude de boire de l’eau.

Que personne ne dise : Fontaine, je ne boirai pas de ton eau.

Miguel De Cervantes

Changez vos habitudes, forcez-vous!

Comme me disait ma mère pour manger des légumes « mange-les comme si tu mangeais un médicament » càd mâcher et avaler sans réfléchir sans s’attendre à l’apprécier. Pour l’eau cela peut être plus simple. Vous prenez un verre d’eau et vous l’engloutissez d’un coup comme une aspirine ou un autre médicament. Et dans votre cas, c’est bien d’un médicament qu’il s’agit. Alors à votre traitement!

 

“Vous n’aimez pas l’eau ? prenez du coca !”

Une personne bien fourni en calcul (un matheux je présume :), mais qui n’arrivait pas à boire de l’eau, seulement du coca, m’avait raconté que son médecin lui a conseillé, surement par dépit, de boire du coca. Pourvu qu’il augmente sa quantité de liquide ingéré. Je trouve que c’est une mauvaise idée. Il y a plein d’autres alternatives moins sucrées et moins nocives : les jus, thés et tisanes… En plus du fait que le coca contient beaucoup d’acide phosphorique qui va casser l’équilibre calcium/phosphore dans le corps. Un excès de phosphore dans le sang  est un risque de former un calcul à base de phosphate ou encore de calcium en augmentant les pertes urinaires. Voici ce que dit mon collègue Jean-Marc Dupuis dans son article « Ce qui arrive dans votre corps 30 mn après avoir bu un Coca » :

« La canette vide, vous avez avalé l’équivalent de 7 morceaux de sucre ! En principe, vous devriez vomir d’écœurement. Mais l‘acide phosphorique contenu dans la boisson gazeuse masque le sucre par un goût acidulé, donnant ainsi l’illusion de désaltérer. »

Non seulement le sucre donne du travail au pancréas qui aura besoin d’eau pour sortir ses enzymes mais en plus vous aurez l’impression de ne plus avoir soif même si votre corps manque cruellement d’eau. Voilà comment boire encore moins!

Pour boire plus voici 4 astuces pour boire plus d’eau contre la colique nephretique.

D’un autre côté, l’acide phosphorique pourrait dissoudre un calcul de calcium sous certaines conditions, d’où le succès d’un remède à base de coca plébicité sur internet qui peut être efficace mais tout aussi dangereux. J’en parle plus en détail dans un rapport ici.

 

Pour votre santé,

Stéphane

Recherches utilisés pour trouver cet article : coca cola pour calculs rénaux ?,coca et calculs rénaux,coca calcul renaux,coca pour aidez pour les colites nefretique,je sens mon calcul rénal,que boire pour dissoudre un calcul,le coca provoque il des calcul,enzyme calcul reinaux,crise de calcul apres avoir bu du coca quoi faire,colique coca cola

2 réflexions au sujet de “Du coca pour votre calcul rénal !

Laisser un commentaire