Les causes de la présence de sang dans les urines 2/3

Suite de l’article « les causes de la présence de sang dans les urines 1/3 »

Causes et traitement

L’hématurie est un symptôme fréquent survenant chez environ un tiers de toutes personnes au cours de leur vie. Un seul épisode peut être lié à une affection légère comme un traumatisme, alors que l’hématurie persistante ou récurrente évoque une affection médicale plus grave.

Parmi les causes possibles :

  • Les calculs rénaux sont souvent grands et épineux et peuvent causer des dommages pendant qu’ils traversent les uretères, la vessie ou l’urètre.
  • Les infections des voies urinaires peuvent se développer n’importe où des reins à l’urètre. Le saignement est généralement le résultat d’une infection de longue date, non traitée. En plus de la décoloration, l’urine peut être nauséabonde.
  • La cystite interstitielle est une affection qui peut produire des douleurs et des saignements lors de la miction (le fait d’uriner).
  • Les maladies rénales, aiguës et chroniques, peuvent entraîner des saignements urinaires. Les personnes atteintes de diabète sont particulièrement sujettes au développement de problèmes rénaux.
  • Hyperplasie bénigne prostatique (hypertrophie de la prostate) peut également causer des saignements, généralement chez les hommes de plus de 50 ans.
  • Le cancer de la vessie et du rein sont des causes moins probables de l’hématurie, mais le saignement est fréquent avec la formation d’une tumeur maligne. Le cancer de la prostate peut également causer des saignements dans les voies urinaires adjacentes.
  • Les médicaments anti-coagulants et antiplaquettaires, y compris l’aspirine et l’héparine, peuvent causer l’hématurie.
  • Les infections transmises sexuellement associées à la formation d’ulcères ouverts sont également des coupables possibles.
  • Une blessure à une partie des voies urinaires peut entraîner le sang dans l’urine. Les traumatismes sportifs et les accidents automobiles sont des sources courantes de ces blessures.
  • L’hématurie induite par l’exercice est une cause assez fréquente d’hématurie microscopique. Sa présence dans les recrues militaires est fréquente.

Il est important de se rappeler que l’hématurie est un symptôme et non une maladie. En tant que tel, elle n’est pas traitée symptomatiquement. Plutôt, le traitement est axé sur la résolution de la condition sous-jacente quelle qu’il soit. Si la cause du saignement est traitée avec succès, le saignement s’arrêtera naturellement.

La suite dans le prochain article.

Pour votre santé,

Stéphane Holistique

Recherches utilisés pour trouver cet article : hématurie et colique nephratique
 
 
Summary

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.